Archives par mot-clé : vacances au Costa Rica

Le Costa Rica, une excellente destination pour pratiquer l’écotourisme

L’année 2018 touche presque à sa fin, et il faudra prendre de bonnes résolutions pour l’année à venir. Et si vous décidiez de protéger ce monde magnifique dans lequel nous vivons ? Par exemple pour vos vacances, pourquoi ne privilégieriez-vous pas l’écotourisme ? Oui, mais dans quelle destination ? Différents endroits dans cette planète permettent de pratiquer le tourisme responsable. Parmi eux, le Costa Rica est une option des plus intéressantes. Ce pays d’Amérique centrale offre de merveilleuses opportunités pour un voyage écotouristique de qualité.

Un patrimoine naturel incroyablement riche

S’il y a bien une chose qui fait la réputation du Costa Rica à l’échelle internationale, c’est bel et bien l’immensité de son patrimoine naturel. Il est à souligner que la biodiversité du pays représente près de 5 % des espèces mondiales. Le Costa Rica est donc un véritable sanctuaire de la nature où la flore et la faune abondent. C’est une destination inégalée pour tous les amoureux de la nature.

Statistiquement, cette contrée coincée entre le Panama et le Nicaragua compte plus de 200 sortes de mammifères, dont le singe hurleur et les cerfs de Virginie. On y trouve aussi pas moins de 15 000 espèces de papillons et pas moins de 800 espèces d’oiseaux, dont le Yigüirro populairement connu sous le nom de merle fauve. À cela s’ajoutent plus de 150 types d’amphibiens comme le crapaud doré et plus de 200 espèces de reptiles tels que le fer-de-lance, sans oublier les 34 000 espèces d’insectes qui combleront sûrement les entomologistes en voyage au Costa Rica.

Le chiffre est encore impressionnant chez la flore avec plus de 10 000 espèces de plantes des plus incroyables. Vous y découvrirez entre autres le guarumo, le bambou, le figuier étrangleurs et le guanacaste. Le Costa Rica est aussi le foyer de plus de 1400 espèces d’orchidées.

Le patrimoine géologique du Costa Rica est aussi très remarquable. Le pays renferme plus d’une centaine de volcans répartis sur trois cordillères, dont celle de Talamanca, la cordillère centrale et la cordillère de Guanacaste. Le plus haut sommet est Cerro Chirripó qui culmine à plus de 3 800 m d’altitude.

Différentes méthodes pour protéger l’environnement

Les Costaricains s’engagent pour l’environnement et ça se voit. Dans le but de préserver leur écosystème, différentes stratégies pour la protection environnementale ont été adoptées. La nomination de nombreux espaces naturels est sans doute la première opération effectuée. Près d’une centaine d’aires naturelles au Costa Rica ont été considérées comme étant des zones protégées, soit environ 30 % du territoire costaricain.

Parmi elles figurent plus d’une vingtaine de parcs nationaux qui visent à protéger les joyaux naturels locaux. Le fameux parc national de Corcovado et celui de Tortuguero en sont deux parfaits exemples. Si le premier est voué à conserver des végétations tropicales où se prolifère une faune variée, la seconde est dédiée pour protéger les tortues ainsi que leurs œufs.

Sinon, une autre stratégie visant la protection de l’environnement est la mise en place d’une grille tarifaire à l’entrée des réserves écologiques et parcs nationaux. Pour visiter les merveilles du Costa Rica, des taxes seront donc demandées à l’entrée. Les sommes obtenues permettront de financer le personnel qui s’occupe de la conservation des trésors naturels du Costa Rica.