Archives de catégorie : Amérique

La glace polaire, le désert californien, la cordillère des Andes, Toronto, New York, Mexico, Rio… Tout cela, c’est l’Amérique. Sachez-en plus sur ce continent qui promet de vous valser au cœur de ses charmes.

Une grande diversité
L’Amérique est un continent qui s’étire sur quinze mille kilomètres du Nord au Sud. Elle s’étend sur une surface de 42 000 000 km◊ et est peuplée par près d’un milliard d’habitants. Elle est formée par deux masses triangulaires, dont l’Amérique du Nord et l’Amérique latine. Ces deux masses sont reliées par un isthme étroit qui constitue l’Amérique centrale. Les habitants du Nord sont anciennement originaires d’Europe. On peut y voir aussi des afro-américains. Les personnes de teinte blanche sont celles dont les ascendances viennent du continent européen. L’existence d’afro-américains est expliquée par la triste histoire des esclavages. Le peuple latino-américain est caractérisé par ses origines indiennes. On les appelait souvent les amérindiens.

Une économie florissante
Le continent américain possède en lui des puissances mondiales. En effet, les États-Unis, le Canada, le Brésil sont tous des nations dont l’économie influe sur le côté international. La langue au Nord est la langue anglaise. Au Sud, la majorité utilise la langue espagnole. Le Brésil, cependant, est d’accent portugais. Quelques régions utilisent le Français, notamment, Haïti et la Guyane Française. Elle est entourée par l’Océan atlantique à l’Est et l’Océan Pacifique à l’Ouest. De ce fait, elle a plusieurs villes portuaires à l’exemple de New York, Los Angeles, Rio de Janeiro, qui sont toutes des points stratégiques. Cela explique en effet l’économie florissante de ce continent dans son ensemble. Plusieurs des pays d’Amérique exportent leurs produits. Les investisseurs trouvent souvent profit à s’intégrer dans la partie Sud. Cette partie est en plein développement. Le tourisme joue également un rôle important comme les visites des anciens temples Incas ou Mayas. En somme, c’est un continent où vous pourrez vous bâtir un grand avenir.

Écotourisme dans le monde : des destinations authentiques à découvrir

Faire de l’écotourisme est une pratique tournée particulièrement vers la découverte de la nature. Tout en étant un voyageur responsable, vous aurez la chance d’apprécier les richesses naturelles d’un pays en particulier. Cependant, vous aurez la chance de faire de l’écotourisme dans tous les pays de notre planète. Toutefois, les destinations suivantes sont inattendues et sortent du lot des pays souvent cités dans les guides de voyage.

Se mettre à l’écotourisme durant un séjour au Mexique

Le Mexique est une destination bien connue offrant des merveilles sur tout son territoire. À part ces magnifiques stations balnéaires, ses sites archéologiques aztèques et mayas, ses cathédrales baroques et ses villes coloniales, le pays abrite aussi des trésors naturels incroyables. Au cours d’un voyage au Mexique, vous aurez l’occasion de vivre une expérience envoûtante en écotourisme.

Vous pourrez donc visiter l’île de San Miguel Soyaltepec dans l’État d’Oaxaca pour y arriver. Il s’agit de l’une des nombreuses îles sur le lac artificiel où vivent seulement quelques familles qui suivent toujours un mode de vie traditionnel. D’ailleurs, vous n’y retrouverez pas de véhicules motorisés. Vous pourrez y visiter les îles lors d’une balade en bateau, observer la faune et la flore, faire du kayak ou même visiter la grotte aux chauves-souris.


En Basse-Californie, la vallée de los Cirios offre une gigantesque aire protégée constituée d’une zone hyper aride où une flore et une faune impressionnante s’épanouissent. Vous y retrouverez par exemple des cactus géants. La réserve de la biosphère du Papillon Monarque est aussi une destination écotouristique attrayante. Le site est le lieu de repos des papillons monarques après leur migration depuis les Montagnes rocheuses des USA. Des randonnées guidées y sont proposées pour les observer dans une immense forêt de conifères.

L’Arménie, une destination spéciale pour le tourisme responsable

Loin des clichés que vous avez en tête, l’Arménie est aussi un paradis écotouristique attrayant. Ce pays d’Asie occidentale dispose d’une richesse naturelle incroyable. Il propose une diversité biologique inattendue. Dans un territoire constitué de forêts de hêtres et de chênes, des pâturages, des steppes, l’Arménie abrite plus de 3 500 espèces de plantes. Pour les amateurs d’ornithologie ou tout simplement pour observer les oiseaux, le Sentier des oiseaux offre une importante concentration d’espèces d’oiseaux. Une piste de 350 km de long est accessible et permet de passer par de superbes paysages à savoir la chaîne de montagnes de Guéghama, le parc de réserve Litchk ou encore la zone de Noravank.

Pour les promenades, les gorges de Tatev et de Vorotan sont de meilleurs spots pour admirer une concentration de flores endémiques rares. Vous y retrouverez également le grandiose « pont du diable » qui est un bloc immense atteignant 50 m de profondeur creusé par le torrent. Sur les parois de la falaise se concentrent des stalactites formées par les sources minérales. La presqu’île de Sévan constitue également un site d’attraction naturel avec sa variété d’espèces de fleurs.

Pour vivre au mieux cette expérience en Arménie, il est préférable de s’appuyer sur le savoir-faire d’une agence de voyages spécialisée dans cette destination afin que votre séjour soit une réussite. En réalité, l’écotourisme est inclus dans leur domaine de travail. Elle peut vous organiser un merveilleux voyage à travers la plupart des zones naturelles attrayantes du pays. Selon la durée de votre séjour, votre budget et vos envies, vous aurez la chance d’explorer le pays dans toute sa splendeur.

Le Costa Rica, une excellente destination pour pratiquer l’écotourisme

L’année 2018 touche presque à sa fin, et il faudra prendre de bonnes résolutions pour l’année à venir. Et si vous décidiez de protéger ce monde magnifique dans lequel nous vivons ? Par exemple pour vos vacances, pourquoi ne privilégieriez-vous pas l’écotourisme ? Oui, mais dans quelle destination ? Différents endroits dans cette planète permettent de pratiquer le tourisme responsable. Parmi eux, le Costa Rica est une option des plus intéressantes. Ce pays d’Amérique centrale offre de merveilleuses opportunités pour un voyage écotouristique de qualité.

Un patrimoine naturel incroyablement riche

S’il y a bien une chose qui fait la réputation du Costa Rica à l’échelle internationale, c’est bel et bien l’immensité de son patrimoine naturel. Il est à souligner que la biodiversité du pays représente près de 5 % des espèces mondiales. Le Costa Rica est donc un véritable sanctuaire de la nature où la flore et la faune abondent. C’est une destination inégalée pour tous les amoureux de la nature.

Statistiquement, cette contrée coincée entre le Panama et le Nicaragua compte plus de 200 sortes de mammifères, dont le singe hurleur et les cerfs de Virginie. On y trouve aussi pas moins de 15 000 espèces de papillons et pas moins de 800 espèces d’oiseaux, dont le Yigüirro populairement connu sous le nom de merle fauve. À cela s’ajoutent plus de 150 types d’amphibiens comme le crapaud doré et plus de 200 espèces de reptiles tels que le fer-de-lance, sans oublier les 34 000 espèces d’insectes qui combleront sûrement les entomologistes en voyage au Costa Rica.

Le chiffre est encore impressionnant chez la flore avec plus de 10 000 espèces de plantes des plus incroyables. Vous y découvrirez entre autres le guarumo, le bambou, le figuier étrangleurs et le guanacaste. Le Costa Rica est aussi le foyer de plus de 1400 espèces d’orchidées.

Le patrimoine géologique du Costa Rica est aussi très remarquable. Le pays renferme plus d’une centaine de volcans répartis sur trois cordillères, dont celle de Talamanca, la cordillère centrale et la cordillère de Guanacaste. Le plus haut sommet est Cerro Chirripó qui culmine à plus de 3 800 m d’altitude.

Différentes méthodes pour protéger l’environnement

Les Costaricains s’engagent pour l’environnement et ça se voit. Dans le but de préserver leur écosystème, différentes stratégies pour la protection environnementale ont été adoptées. La nomination de nombreux espaces naturels est sans doute la première opération effectuée. Près d’une centaine d’aires naturelles au Costa Rica ont été considérées comme étant des zones protégées, soit environ 30 % du territoire costaricain.

Parmi elles figurent plus d’une vingtaine de parcs nationaux qui visent à protéger les joyaux naturels locaux. Le fameux parc national de Corcovado et celui de Tortuguero en sont deux parfaits exemples. Si le premier est voué à conserver des végétations tropicales où se prolifère une faune variée, la seconde est dédiée pour protéger les tortues ainsi que leurs œufs.

Sinon, une autre stratégie visant la protection de l’environnement est la mise en place d’une grille tarifaire à l’entrée des réserves écologiques et parcs nationaux. Pour visiter les merveilles du Costa Rica, des taxes seront donc demandées à l’entrée. Les sommes obtenues permettront de financer le personnel qui s’occupe de la conservation des trésors naturels du Costa Rica.

Partir à la découverte de l’île Spanish Well au Bahamas

Le monde a beaucoup de merveilles qui ne cesseront de surprendre ses visiteurs. Il est plein de surprise et est d’une grande beauté. Il a également beaucoup à faire découvrir dont des sites touristiques, des coins paradisiaques et bien d’autres encore. Au Bahamas, on trouve une petite île qui fait partie de ces merveilles que l’on devrait découvrir. Cet article en dira un peu plus sur ce site paradisiaque et parlera de ce qu’il y a à découvrir sur cette île.

Qu’y a-t-il à savoir sur SpanishWell ?

Le monde contient plusieurs sites magiques qui font le sujet de divers rubriques et sont les destinations préférées des touristes. Parmi les îles les plus petites du monde, on trouve Spanish Well. C’est une île qui se situe au Nord de l’Eleuthera non loin de Saint George’s et de Charles Island. Elle fait une superficie de 1 kilomètre carré, une longueur de moins de 3 kilomètres et une largeur d’environ 800 mètres. Cette île dont l’activité économique la plus importante était autrefois la culture d’ananas se spéciale maintenant dans la pêche de langouste. A vrai dire, Spanish Well n’est pas effectivement très connu mais par-contre, sa richesse historique fait la différence. C’est le lieu idéal pour passer des vacances inoubliables ou pour séjourner dans un endroit paradisiaque avec une vue fantastique sur la mer. Cette île en vaut en effet le détour mais encore, que peut-on y découvrir ?

Que découvrir à Spanish Well ?

En effet, Spanish Well est une île qui a surpris plus d’un grâce à ses merveilles. Le monde le serait encore plus en découvrant un peu plus. Tout d’abord, plusieurs installations modernes s’y regroupent. En outre, elle est rattachée à une autre île du nom de Russell Island grâce à un pont en acier. Ce qui laisse un large choix d’activité aux visiteurs et aux habitants tout en doublant le terrain de jeu des touristes. Une visite de cette petite île fabuleuse donne l’occasion de vérifier et d’être témoin de la portée de son exportation de langouste qui s’étend maintenant dans le monde entier. On n’y compte pas beaucoup d’hôtels et de restaurants mais cela peut être vu comme étant un avantage étant donné que cela renforce la tranquillité et la passibilité de son cadre.

Un dépaysement inédit à Cuba

Les raisons de choisir Cuba comme destination de vacancesne manquent pas. Cette plus grande île des Caraïbes est reconnue pour ses kilomètres de plages de sable blanc, ses villes reculées et ses meilleurs cigares du monde. Elle constitue un véritable paradis pour les amateurs de détentes balnéaires et leur promet un dépaysement inédit. L’une des adresses phares des estivants qui voyagent à Cuba est sans conteste Varadero, située sur la péninsule de Hicacos. De longues étendues de sable y attendent les routards souhaitant se bronzer sous le soleil des Caraïbes. Varadero propose aussi différentes distractions comme la plongée sous-marine, la baignade ou encore la planche à voile. À noter que des complexes hôteliers s’y trouvent pour passer des séjours hors du commun. Durant un périple à Cuba, le littoral de Cayo Coco vaut également un détour en raison de sa végétation luxuriante et ses nombreuses espèces d’oiseaux, à l’instar du flamant rose.

Faire un tour dans la charmante ville de La Havane

Outre ses plages idylliques, Cuba enchantera les touristes avec sa capitale La Havane. Cette ville abrite une multitude d’endroits impressionnants à visiter durant un voyage à Cuba. La « Cathédrale de la Vierge de l’Immaculée Conception », entre autres, est l’un des sites les plus connus de la municipalité. Il s’agit d’un majestueux établissement religieux à la façade baroque qui a été érigé au XVIIIe siècle par des Jésuites. Sa nef centrale conserve un monument funéraire du Christophe Colomb. À noter que le travail d’orfèvrerie de l’autel et les sculptures de la cathédrale représentent le talent du concepteur italien Bianchini. En raison de sa beauté, l’UNESCO a classé cette église sur la liste des biens patrimoniaux protégés. Dans cette commune, les routards verront également l’immense Capitole, l’un des édifices emblématiques de La Havane. Le Capitole abrite un vaste escalier de 36 m de large, agrémenté par deux imposantes statues en bronze de 6,5 m de haut chacune. Fascinant, son dôme est décoré de feuilles d’or de 22 carats.

Une escapade mémorable dans la ville de Santiago de Cuba

Voyager à Cuba est également une occasion de visiter une autre ville intéressante, à savoir Santiago de Cuba. Tout comme La Havane, cette municipalité regorge de lieux exceptionnels qui valent un détour. Dans cette métropole d’environ 444 000 habitants, les globe-trotters verront certains vestiges de l’époque coloniale comme le Castillo de San Pedro de la Roca ou la Casa de la Trova. Il y a aussi la « Cathédrale de Santiago de Cuba », connue comme étant l’église la plus ancienne de la commune. Cet édifice de style architectural éclectique se distingue par ses deux tours, ses colonnes corinthiennes et ses arches. Sur sa belle façade néoclassique, les routards admireront deux somptueuses sculptures en marbre de Bartolomé de las Casas et de Christophe Colomb. À l’est de ce bâtiment se trouve la « Maison natale de José María Heredia », un célèbre poète cubain. En outre, du 24 juin au 26 juillet, les bourlingueurs auront l’occasion d’assister à un important carnaval à Santiago de Cuba.

Road trip : sa vraie signification par les Américains

Pour votre voyage, vous pourrez prendre différentes orientations dans l’organisation. En effet, vous pouvez opter pour un city trip, un road trip, etc. Le road trip est un concept qui est pratiqué depuis quelques années partout dans le monde. Toutefois, elle a existé depuis un certain temps.

L’origine du roadtrip

Le road trip est apparu depuis des années. À cette époque, elle n’avait pas d’appellation exacte. Les pharaons autrefois réalisaient ce mode de voyage. Ils se déplaçaient à travers leur chariot partout dans leur royaume en utilisant les routes. En effet, d’un point de vue général, le road trip est un voyage où vous devez passer d’une ville à une autre en sillonnant les routes. D’autres aventuriers ont également effectué ce type de voyage sans en définir une appellation. Actuellement, le road trip est répandu partout dans le monde. Des prestataires offrent même leur service pour des voyages organisés. En effet, ce mode de voyage permet d’apprécier à la fois la nature et les découvertes. Il attire également plus de vacanciers grâce à la sensation d’aventure qu’il procure.

Le concept américain

Le terme road trip en lui-même vient de l’association de mots américains signifiants route et voyage. Faire un road trip implique alors de faire un voyage sur les voies routières. Il peut se faire en groupe ou individuel. La plupart du temps, ils le pratiquent en collectif entre amis, ou avec les proches. Le concept américain implique de choisir une destination qui peut être un pays ou une ville. Ils établissent ensuite une liste de villes à visiter dans le pays. Si l’objectif est d’atteindre une ville, ils définissent également un circuit de sites à traverser avant l’’arrivée à destination. Ce type de voyage est alors composé de quelques arrêts. Ils s’arrêtent dans des villes, des régions, etc. et visitent les lieux incontournables. Ces voyageurs prennent ensuite la route pour aller à la rencontre d’autres découvertes. Ce voyage peut alors prendre des jours.